www.hotelatena.fr Distinguez vous sur le web ! Réserver en ligne

Trouver un hôtel la nuit à Créon : MOINS DE 20 KMS autour de Créon

cliquez sur les images pour les agrandir

MOINS DE 20 KMS autour de Créon

MOINS DE 20 KMS autour de CREON    1 journée

(possibilité billet jumelé La Sauve Majeure et château de Cadillac)

 

-Visite de la bastide de Créon : fondée en 1315 par Amaury de Craon, Sénéchal du roi d’Angleterre.

-Visite de l’Abbaye de la Sauve Majeure : 14, rue de l’abbaye (05 56 23 01 55)

Fondée en 1079 par St Gérard de Corbie (ordre des Bénédictins), inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de St Jacques de Compostelle.

-Maison des vins à la Sauve - 16 rue de l’abbaye 33670 la Sauve (05 57 34 32 32)

-visite mystérieuse par un guide du patrimoine sur les traces des Templiers et des Gavaches

-pique-nique le midi

-Cadillac : située sur la rive droite de la Garonne.

* visite de la bastide fondée en 1280 par Edouard 1Ier d’Angleterre et crée par Jean de Grailly, Sénéchal de Guyenne. Elle contribua au développement du vignoble; en effet le vin partait du port par la Garonne jusqu’à Bordeaux.

*château et son jardin: Jean Louis de Nogaret, duc d’Epernon sous le règne d’Henri IV, détruisit le château médiéval pour en construire un nouveau, plus imposant.

*les remparts avec la porte de la mer, qui possède une échelle de crues, et la porte de l’horloge.

*l’église Saint Blaise avec la chapelle funéraire attenante abritant les tombeaux des ducs d’Epernon.

La statue de la « Renommée » en bronze, œuvre de Pierre Biard, surmontait le tombeau du Duc D’Epernon dans la Chapelle Ducale ; épargnée par toutes les destructions révolutionnaires, elle est exposée au Louvre, mais la chapelle en conserve une réplique.

*le cimetière des « gueules cassées » (le long de l’hôpital psychiatrique) : 98 blessés de la face et du cerveau, lors de la première guerre mondiale, ont fini leur vie à l’hôpital psychiatrique de Cadillac. Les anciens combattants de Gironde ont offert 2 plaques pour ces oubliés, souvent anonymes et non morts pour la France.

 

==> Nuit à l’hôtel 2** à Créon